Liste des produits par producteur : Château d'Yquem

Château d'Yquem, grand vin de Sauternes premier cru classé supérieur

Château d’Yquem est un domaine viticole de 113 hectares en AOC Sauternes et le seul classé premier cru supérieur dans l’appellation. Le vignoble est composé de Sémillon pour 75% du vignoble et de Sauvignon pour 25%.

Le terroir d’Yquem est exceptionnel grâce à la conjonction de sols de grosses graves, chauds et drainants et d’un sous-sol argileux qui conserve parfaitement l’eau des nombreuses sources avoisinantes, avec un parfait équilibre hydrique permettant la formation du Botrytis et une concentration élevée.

Les rendements sont très faibles : il faut un pied de vigne pour produire un verre d'Yquem ! Dans un mauvais millésime, le domaine peut décider de l’abandon de l’ensemble de la récolte. Ainsi, Château d'Yquem ne fut pas produit en 1910, 1915, 1930, 1951, 1952, 1964, 1972, 1974, 1992 et 2012.

Depuis 1959, Château d'Yquem élabore un second vin, Y d'Yquem.

Né au moyen-âge alors que l’Aquitaine était anglaise, Château d’Yquem devient français en 1453 lorsque Charles VII rattache la région à la couronne de France. Le travail de la vigne et la pratique des vendanges tardives sont attestés dès que le 16ème siècle. Se succèdent à la tête du Château la famille Sauvage puis à partir de 1785, la famille Lur-Saluces avec Françoise Joséphine, jeune veuve et femme de fort caractère qui va être à l’origine de la transformation du domaine avec la construction du chai en 1826, les vendanges par tries successives et le développement de la renommée internationale des vins d’Yquem. En 1855, Château d’Yquem devient le seul premier cru supérieur classé à la demande de l'empereur Napoléon III pour l'exposition universelle de Paris et connait un formidable succès pendant la seconde moitié du 19ème siècle. En 1868, il fut l'une des premières marques occidentales à être introduite au Japon sous l'impulsion de l'empereur Meiji.

Au 20ème siècle, la crise du phylloxéra et la première guerre mondiale n’épargnent pas Château d’Yquem qui devient un hôpital militaire. Le marquis Bertrand de Lur-Saluces, officier dans les tranchées, reprend en main le domaine après la guerre et va ardemment défendre et développer l’AOC Sauternes et les vins de Château d’Yquem. C’est son neveu Alexandre de Lur-Saluces qui prendre sa suite en 1958.
Cette seconde moitié du 20ème siècle est difficile et il surmonte avec courage et rigueur une succession de mauvais millésimes et la crise du négoce. Château d’Yquem renaît avec le très beau millésime 1975 et le domaine se redresse lentement avec des investissements constants. En 1999, il devient la propriété de Bernard Arnault et du groupe LVMH Moët Hennessy-Louis Vuitton.