PRODUCTEURS

Nom du vigneron, domaine, château :

Liste des produits par producteur : Domaine du Vieux Télégraphe

Grands vins de Châteauneuf-du-Pape, Domaine du Vieux Télégraphe

Voilà plus de 120 ans que le domaine du Vieux Télégraphe est la propriété de la famille Brunier, un domaine réputé depuis cinq générations avec des vignes de 60 ans d'âge en moyenne, situées sur le mythique plateau de la Crau à Châteauneuf-du-Pape : on retrouve ici une épaisse couche de galets roulés, datant d'avant la formation de la Vallée du Rhône, qui apportent aux vins du Vieux Télégraphe cette minéralité si particulière.

Fils du fondateur Henri Brunier, Hippolyte plante ses premières vignes sur le plateau de la Crau où en 1821, Claude Chappe, inventeur du télégraphe optique, installa une de ses tours relais. C'est Jules, le fils d’Hippolyte, qui donnera au domaine le nom de “Vieux Télégraphe”.

Le domaine a adopté une agriculture raisonnée-bio et durable :
labours traditionnels, ébourgeonnage manuel, vendange en vert, technique de la “confusion sexuelle” pour lutter contre les papillons nuisibles, Eudémis et Cochylis, vendanges manuelles. Aucune irrigation n’est pratiquée sur le vignoble.

Le Domaine du Vieux Télégraphe produit 5 cuvées en rouge et en blanc :
- En rouge, le Télégramme issu des plus jeunes vignes de Grenache (40 ans en moyenne), le Veux Télégraphe issu à 65% de vignes de Grenache de 65 ans en moyenne, complété par le Mourvèdre, la Syrah, le Cinsault et la Clairette, sur le plateau de la Crau, et Piedlong issu à 90% de très vieilles vignes de Grenache (70 ans) sur le lieu-dit Piedlong et le lieu-dit Pignan, un des rares sites au sol sablonneux en surface et reposant sur un mélange argilo-sableux et pierre friable appelée “pierre du Gard”.
- En blanc, le Vieux Télégraphe issu de Clairette à 40%, Grenache blanc à 25%, Roussane à 25% et Bourboulenc à 10% et le Clos la Roquète au lieu-dit La Roquète, contigu aux lieux-dits Pignan et Piedlong, issu pour un tiers chacun de Roussane, Clairette et Grenache blanc.